Devenir une danseuse nue

Beaucoup de jeunes filles de 15 à 17 ans rêvent de devenir une danseuse nue. À l’âge adulte, il n’est pas rare que nous soyons contactés par des étudiantes ou de jeunes mamans qui veulent danser. Si tu es mineure, tu peux lire ce qui suit, ça devrait t’éclairer sur le métier de danseuse nue. Par contre tu dois attendre d’avoir 18 ans avant de contacter un club ou une agence de danseuses. Pour les autres, nous vous invitons à partager cette page à quiconque est intéressée à devenir une danseuse nue au Québec.

Comment devenir une danseuse?

L’âge

Tout d’abord il faut avoir 18 ans et les preuves de ça. À moins d’être géré par du monde imbécile, aucun club de danseuses n’embauchera une mineure.

Si tu as plus de 30 ans, malgré ta beauté, certains clubs ne te prendront pas, d’autres sans problème.

La beauté

Évidemment la beauté aide beaucoup. Essayez de vous défaire de l’image d’un bar de danseuses avec tous des filles avec des faux seins qui sont blondes et mesure 5’8″ et pèsent 105 livres. Vraiment pas  besoin d’être clean cut au niveau de votre forme physique. Vaut mieux être clean cut au niveau de votre pilosité. Aussi, comme danseuse nue, plus belle ne veut pas dire nécessairement plus de clients qui vous ferons danser. C’est surtout l’entregent qui vous fera connaître et apprécier des clients.

L’entregent

Comme danseuse vous devez aimer le monde. Le monde c’est le staff du bar qui vous embauchera, les autres danseuses et aussi les clients. Vous devrez aimer les clients. Allez au devant d’eux sans être achalante. Certains client plus timides ne traverseront pas le bar pour aller demander à une danseuse des danses en privé en isoloir. Vaut mieux que vous alliez au devant des clients et pas non plus y aller avec des conversations bidons du genre « tu viens souvent ici». Vaut mieux s’introduire d’une façon plus intéressante du genre « tu passes une belle soire, veux-tu de la compagnie? ». Regarder toujours le client dans les yeux. S’il vous invite à vous asseoir, si vous le pouvez car certains bars l’interdisent, faites-le mais ne dépasser pas une conversation de 15 minutes. Vous saurez si le client est intéressée à vous et désire vous amener en isoloir pour des danses privées. S’il refuse votre invitation à aller en isoloir, soyez poli, remerciez-le de son temps et quitter sa table.

Connaître des gens

Comme danseuse nue, il est certain que vous ne désirez pas nécessairement rencontrer un membre de votre famille, un élève de l’université que vous fréquentez ou même un professeur dans un bar de danseuses. Bien, qu’importe les dispositions que vous prendrez, c’est à dire de danser loin de votre domicile ou de votre établissement scolaire, cela peut arriver. Autant que cela peut arriver de rencontrer des clients qui vous reconnaîtront en pulic. Dans tous les cas ne paniquer pas. Dites-vous que la personne que vous connaissez ne veut pas vraiment que ça se sache qu’elle a été vu dans un bar de danseuses. Alors n’ayez craintes à ce niveau.

Le petit ami

Vous voulez devenir danseuse nue et vous avez un petit ami, un chum, vous êtes mariée? Dans tous les cas, éviter que l’homme en questionse pointe au bar de danseuses. Les gérants et les portiers ne veulent pas dealer avec une situation où le copain jaloux veut s’en prendre à vous ou à un client.Vaut mieux éviter cela. »De même que ça ne vous tente certainement pas de rendre des comptes à votre chum une fois chez lui. Du genre « le monsieur à la chemise bleue, t’a dont bien longtemps été avec lui en isoloir. Presqu’une heure »». Évitez-vous cela!

Le respect

Comme danseuse nue vous devez aussi respecter le monde, ce qui inclut les clients. Vous devez aussi respecter les lois que le gouvernement impose et aussi les règles que le bar qui vous embauche impose.

Vous devez aussi vous faire respecter. Ainsi, vous devez commander le respect du client lorsque vous êtes avec lui en isoloir pour une danse contact. S’il a les mains trop baladeuses et qui veulent s’aventurer là où il n’est pas permis, dites-lui gentillement. S’il recommence, vous lui faite comprendre, tout en restant poli, que c’est le dernier avertissement. S’il répète, vous sortez vous vous rhabillez et aller voir le doorman ou le gérant, celui le plus près à ce moment et lui rapporter ce qui se passe, ils s’occuperent du client et qu’il vous paie. Dans un bar, le doorman est le meilleur ami des danseuses.

Se faire toucher et désirer

Vous êtes belle, jeune et jolie. Vous êtes sur un stage, le  but dans une bar de danseuses est de vous déshabillez et d’aguicher les clients afin qu’ils désirent vous faire danser en privé dans un isoloir.

Justement, rendu à l’isoloir, rappelez-vous que les clients n’ont pas tous la beauté de Brad Pitt ou le charme de George Clooney. Il y a des petits jeunes qui vous prendront davantage pour un objet qu’une femme et y a le vieux monsieur de près de 70 ans, qui aiment ça « taponner » une petite jeune en isoloir.

Les clients ne sont pas tous des amoureux du savon, i.e. tous très propre de leur personne, alors oui certains vont sentir la cigarette, le pot, d’autre la transpiration ou le parfum cheap.

Avant de devenir danseuse nue, il est important d’avoir cette réalité en tête. Vaut mieux même prendre un peu de recul, vous assoeir devant un bon café et réfléchir à ses situations qui surviendront si vous devenez une danseuse nue. Mais en même temps il y a aussi des clients qui sont fort agréables et si ça connecte entre vos personnalités, ils deviendront vos clients réguliers.

Savoir dire non

Vous êtes en isoloir avec un client et comme vous êtes presque nue et très jolie,  à vous voir ou à vous toucher le client aura une érection. Parfois c’est discret, parfois vous la verrez et la sentirez parfaitement au travers de ses vêtements. Ne vous en faites pas, la plupart des clients savent bien se comporter en isoloir. Mais d’autres, sous l’effet de l’excitation et de l’alcool peuvent vous proposez tout sortes de choses. Imposer le respect et dites non. Vous saurez comment. S’il se fait trop insistant ou qu’il a une inconduite sexuelle en sortant son érection de son pantalon, dites-lui clairement de ranger cela. S’il ne le fait pas, vous allez voir le doorman ou le gérant, sans panique ni hystérie, l’un des deux saura comment s’occuper de ce client. Certains client vous proposeront de les rencontrer en dehors du bar. Nous ne vous conseillons pas de le faire, mais la décision vous reviens.

Savoir danser

Évidemment comme danseuse nue, ii n’est pas nécessaire de savoir danser au sens artistique du terme. Il faut surtout savoir se trémousser et aguicher. Quand vous êtes sur le stage, dans la plupart des bars, vous n’y passerai qu’une seule fois durant la soirée, alors c’est le moment de vous vendre. Vaut mieux que vous soyez aguichante et langoureuse que d’avoir l’air d’une cokée survoltée. Tout dépend du bar, la plupart des bars vous feront passer deux fois sur le stage, donc deux parties à VOTRE spectacle. La première partie, généralement, se veut un peu plus rythmée et se termine parfois qu’en dévoilant votre poitrine. La seconde partie, se veut plus langoureuse et là vous vous dévoilerez complètement. C’est le moment de vous mendre et de faire saliver les clients, qui à la sortie du stage pourrait même presque courir à vos devant pour une danse privée, en isoloir. Certains bars ont aussi trois parties à votre spectacle, soyez  « vendeuse », c’est votre moment et essayer d’avoir tous les yeux paires de yeux du bar tournées vers vous. Assurez-vous de garder un contact visuel avec le public.

Les premiers temps ne soyez pas timide. À près quelques fois vous prendrez de l’assurance, comne dans tout.

La drogue

Comme danseuse nue, vaut mieux éviter toute forme de drogue, incluant le pot. Bon, bien sûr, le pot est légal vous direz. Certes, mais rappelez-vous que le pot ça pue. Alors si vous en fumez, ce n’est pas durant vos pauses à l’extérieur du bar. C’est chez vous et de préférence 24 heures avant que vous vous rendiez au travail, ça vous fera de plus beaux yeux. Toute drogue dure est à éviter.

L’alcool

Comme danseuse nue, il vaut mieux aussi d’éviter l’alcool. Bon, nous ne suggérons pas de pas en prendre du tout, mais rappelez-vous que vous êtes dans un bar comme travailleuse et non comme cliente qui veut festoyer. Si l’alcool ne vous fait pas ou change trop votre humeur, prière de l’éviter quand vous travaillez.

La cigarette

Comme danseuse nue, vaut mieux ne pas fumer. Bon, évidemment si vous êtes fumeuse vous connaissez les inconvénients de la cigarette. Nous ne parlons pas de son effet sur la santé mais plutôt celle sur votre haleine et l’odeur sur vos vêtements. Si vous êtes fumeuse, prenez les dispositions nécessaires pour éviter les odeurs, lorsque vous irez fumer à votre pause.

Le service bar

Les bars n’ont pas tous les même exigences en termes d’embauche. Nous ne parlons pas ici de la beauté mais au niveau d’embaucher une danseuse, c’est à dire sur les lieux de travail. Certains bars éloignés vont offrir l’hébergement à coûts modiques. D’autres non. Certains bars vont aussi prendre un pourcentage sur vos danses contact. D’autres bars vont exiger des frais appellés « service bar ». C’est à dire que ces frais servent soient à payer vos consommations, dans certains bars, votre consommation sera à coût réduit, ou encore à défrayer les coûts de la barmaid ou du barman.  Le montant peut être de 25$ par soirée dans certains bars, dans d’autres, 50$. Informez-vous avant de vous faire embaucher dans un bar.

La paie

À quoi s’attendre comme paie en étant danseuse nue? Cela varie beaucoup d’un bar à l’autre et surtout du type de personne que vous êtes. Certaines personnes qui sont danseuses voudront vous déconseiller un certain bar en vous disant qu’il n’est pas payant ou un autre parce qu’il est payant. C’est vraiment ce que vous êtes comme danseuse qui déterminera si ça sera payant ou pas. Si vous êtes timides et n’aimer pas aller au devant des clients pour les conduire en isoloir pour des danses contacts, évidemment il est peu possible que vous fassiez beaucoup d’argent. Si en isoloir vous êtes trop « stiff » avec les clients, il y a de fortes chances que vous n’établissiez pas des réguliers pour vous.

Les danses contacts, c’est là que c’est payant. Dans certains bars elles sont à 10$ la chanson, dans d’autres à 20$ et plus.

Nous serions vraiment imbéciles et menteurs chez Danseusesnues.com de vous dire exactement combien vous pourriez gagner et quiconque veut vous le dire est un beau parleur.  Oui il est vrai que certaines danseuses vont faire facilement 1 500$ par semaine, et ce, dans un bar clean et non pas dans un bar à gaffes. On ne vas pas s’étendre sur la différence entre les deux. On dira simpement qu’un est légal, l’autre pas. Mais il est aussi vrai que certaines danseuses peinent à faire 300$ en une semaine. Retenez ces mots: La paie dépend vraiment de vous.

La carrière de danseuses nue

Combien de temps pouvez-vous être danseuse nue? Aussi longtemps que vous le désirez en partie. Évidemment le temps rattrapera votre physique. Beaucoup de femmes réussissent à danser au-delà des 45 ans. Tout dépend de vous et les effets du temps sur votre corps. Beaucoup de danseuses le feront que le temps de leurs études. D’autres continueront même après leurs études parce qu’elles y ont pris goût et que le revenu est intéressant pour elles.  Comme mentionné plus haut, ne perdez pas de vu que si vous désirez devenir danseuse à 30 ans et plus, il sera plus difficile de vous faire embaucher mais ce n’est pas non plus mission impossible.

Durant votre carrière de danseuse nue, si vous connaissez du succès et que c’est payant, éviter d’étaler votre richesses. Faites-vous discrète. Ça évitera du trouble causé par de la jalousie.

L’embauche

Ça y est vous avez tout lu notre texte et vous voilà prête à faire le saut comme danseuse nue. Vous avez maintenant deux options. Contacter les bars ou une agence. Certains bars ne vont pas embaucher directement des danseuses, ils préfèrent passer par une ou des agences. D’autres bars embauchent directement, ils appellent ça le booking. Notre site web a quelques annonces de bars qui cherchent des danseuses, dans notre section emplois. N’oubliez pas d’avoir la preuve de votre majorité et préparer quelques photos si vous contacter les bars par Internet. Non, les photos, n’ont aucunement besoin d’être des photos nues de vous.

La promotion

Ça y est vous êtes devenue danseuse nue ou du moins vous avez la motivation pour le devenir, notre site publie à l’occasion des conseils pour vous aider. Si vous êtes populaire ou désirez faire connaître votre horaire aux clients, nous pouvons la publier sur notre page Facebook avec une photo de vous. Vous n’avez qu’à nous écrire via notre page Facebook. Beaucoup de danseuses négligent la promotion. Elle est importante. Nous ne demandons pas une photo de vous nue de la tête au pied. De toute façon, le nu, Facebook refuse. Juste une photo de vous, sans nécessairement voir votre visage et surtout une photo qui sait vous mettre en valeur. Avant de vous promouvoir, demander l’autorisation au bar ou du moins, il faut que vous en informiez le gérant.

Bon succès!