Isoloir, danse-contact

Aux danseuses, un isoloir c’est comme à Las Vegas

Les isoloirs dans les bars de danseuses nues c’est comme à Las Vegas. Ce qui se passe à Vegas reste à Vegas. C’est la même chose pour les isoloirs. Ce qui se passe dams l’isoloir reste dans l’isoloir.

Que vous soyez danseuse ou client, dans un isoloir ça se passe entre la danseuse et le client. Entre personne d’autre.

Certes ça regarde le gérant du club,qui doit surveiller si tout ce qui s’y passe est légal. Mais pour le reste ça doit rester dans l’isoloir.

Alors comme danseuse si un client est gentil avec vous lors de danses contacts, gardez ça pour vous, en fait vous pouvez le partager avec lui mais avec personne d’autre. Même chose s’il sent pas bon, s’il a les doigts long ou s’il a été très généreux ou que vous avez rapidement vu son immense érection au travers son pantalon. Ça ne regarde personne sauf vous. Bien sûr, vous avez le droit de vous plaindre au gérant si un client n’a pas été correct avec vous dans l’isoloir. Mais sinon, ce qui se passe entre vous et le client, ça ne regarde personne. Mais vraiment personne. Autant votre copine aussi danseuse, la shooter girl,  la barmaid ou d’autres clients.

Comme client, c’est la même chose. Si vous trouvez qu’une fille est hot en isoloir, gardez-donc ça pour vous. Même chose si vous trouvez qu’elle sent pas bon ou encore qu’elle a de jolis seins ou qu’elle vous a embrassez tendrement sur la joue ou qu’elle a pris votre main pour que vous lui caressiez son sexe au travers sa petite culotte, ce qui est illégal soit dit en passant.

Tout, ça, ça ne regarde personne. Ce qui se passe en isoloir, reste en isoloir. Point final.

Le principe est simple et ça aide à garder la réputation des filles, du bar et aussi celle du client.

 

 

Posted in Conseil.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *